Forum RPG sur Death Note
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans la nuit, Sayu est toute seule.

Aller en bas 
AuteurMessage
Yagami Sayu
¤ Civil(e) | soeur de Light ¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 13/08/2008

Fiche RPG
Groupe:
Renseignement:

MessageSujet: Dans la nuit, Sayu est toute seule.   Jeu 21 Aoû - 20:05

Nuit noire. Il faisait nuit noire et Sayu se trouvait encore dehors, en train de se balader. Tout son entourage lui aurai bien sûr dit que c'était dangereux, surtout compte-tenu du métier de son père, qu'elle risquait d'être reconnu puis enlevée et rendue contre quelque chose, torturée si cela se trouvait, mais elle n'en avait cure. Ce n'était que des racontars qui n'avaient pour seul but que d'effrayer les enfants et les priver de sortie le soir, point.


Il n'y avait personne dans les rues, à part deux ou trois chats dont on ne pouvait distinguer la couleur du pelage, et, les magasins était apperremment tous clos. Tous fermés à l'aide de ces grandes grilles de fer que la jeune fille n'aurait pas pu tordre à l'aide de ses frêles mains, et même parfois fermés à l'aide de portes en bois. Elle décida finalement de se poser sur l'un des nombreux bancs vides, un banc blanc, d'ailleurs, où il n'y avait aucun panneau dessus : attention peinture fraîche. Donc elle s'assit, et sortit de l'une de ses poches un mobile de la dernière marque à la mode, avec lequel elle avait saoûlé Soichiro Yagami et sa mère durant des heures et des heures. En s'allmuant, le téléphone portable émit une jolie lumière rose claire qui éclaira un peu le secteur en dépit des lampadaires qui étaient déjà présents.


Menu, jeux. Si elle était là dans la nuit à ne rien faire, autant faire quelque chose...Non pas qu'elle voulait inquiéter ses parents en rentrant tard, mais plutôt qu'elle en avait assez de la pression familiale, et le fait que son frère soit l'un des meilleurs élèves du Japon renforçait le fait qu'elle se sente discriminée et inférieure...Le jeu consistait tout simplement à ne pas laisser tomber la balle(jaune) à et à enlever les briques. Pour l'aider, Sayu ne disposait que d'un simple 'bâton' sur lequel rebondissait la prétendue balle. Elle réussissait ce jeu avec une facilité déconcertante, d'ailleurs, et, bientôt, elle ferma brusquement son portable car elle en avait marre...


La nuit était déjà installée depuis quelques temps, et Sayu était toujours sur son banc. Elle était un peu fatiguée, mais sans plus. Elle était jeune, et pouvait donc profiter de la vie, non ? Donc elle allait rester ici, et, si cela se trouvait, ses parents n'allaient même pas s'en rendre compte !
Elle bailla une fois, cligna des yeux, et se leva deux secondes afin de se dégourdir un peu les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Amane
¤ "Tention j'ai une Death Note è.é ¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 28
Localisation : Tokyo
Date d'inscription : 04/09/2008

Fiche RPG
Groupe:
Renseignement:

MessageSujet: Re: Dans la nuit, Sayu est toute seule.   Sam 27 Sep - 18:47

Il était tard. Le portable de Misa affichait déjà 23h30. C'était à ce demander ce qu'elle faisait dehors à une heure aussi tardive. Pourtant, il y avait une raison simple: elle venait de finir de travailler. N'ayant pas d'heures fixes dans son métier de mannequin et d'actrice, la jeune femme avait dû passer sa soirée à répéter une scène qu'elle avait, jusque là refuser de tourner. A quoi bon devoir embrasser un garçon alors qu'elle avait déjà tout ce qui lui fallait. Il ne fallait pas exagérer! Misa était une jeune fille fidèle et très amoureuse ... peut-être un peu trop d'ailleurs. C'est pour cela que ce soir, la blondinette avait piqué une colère noire pour ne pas coller ses lèvres à celles de son collègue. D'ailleurs, à sa grande satisfaction, elle avait eut le dernier mot. Bref, elle avait donc quitter le studio pour rentrer chez elle, à pied, comme à son habitude. Le seul problème était qu'elle n'apprécier pas vraiment ses escapades nocturnes. Certes, les Kira avaient débarrassé Tokyo d'un bon nombre de charlatans, mais pas de sa totalité, d'où son manque de confiance. Cependant, sachant qu'elle avait une arme fatale et un shinigami au dessus de sa tête, la jeune fille se sentait tout de suite plus en sécurité.

Misa trottinait donc dans les rues de Tokyo, déambulant joyeusement et chantonnant. Depuis qu'elle avait rencontré Raito, celle-ci avait oublié la définition du mot tristesse. Il occupait ses pensées jour et nuit. Elle voulait le satisfaire au plus haut point, quitte à se sacrifier pour lui. Une chose était sûre, ce sentiment là, elle n'avait jamais vraiment eut l'occasion de le connaitre ... Certes Light avait vengé ses parents et avait un statue de super héros aux yeux de la blondinette. Mais tout de même! Ce n'était pas seulement de l'amour mais plutôt ... de l'addiction.

Les secondes s'écoulèrent, provoquant un silence total dans la ruelle que traversait Misa. Plus aucun son ne sortait de sa bouche. Seul ses pas souples et réguliers apportaient un effet sonore au lieu. Mais, soudainement, ce fut un silence quasi-total. Misa venait d'avoir une idée des plus réjouissante. Se trouvant à un carrefour, la jeune femme avait devant elle quatre chemins différents, dont un qui menait à la maison des Yagami. Un sourire s'afficha alors sur son visage.

* Raito me voilà !*

En une fraction de seconde, la jeune fille reprit un rythme enjoué, se dirigeant vers l'habitation de Light. C'est alors qu'une silhouette vint s'ajouter à son champs de vision. S'approchant toujours plus près, l'étranger semblait être une étrangère. Prise d'une curiosité des plus phénoménale, Misa s'aventura vers cette dernière, avec discrétion. Plus elle avançait, plus cette personne lui disait quelque chose. Ces cheveux, cette taille, cette posture ... tout cela semblait familier, seulement aucune image ne vint surgir à ses yeux. Malgré la lueur d'un des réverbère, le visage de l'inconnue restait dissimulé dans l'obscurité de la nuit. Mais qui était-elle? Il fallait que Misa le sache, quitte à gaspiller dix précieuses minutes consacrées à Light.

S'approchant toujours plus, la jeune fille s'accorda une parole:

" Euh ... Qui va là? "

Évidemment, elle ne s'attendait pas vraiment à retrouver la sœur de son bien-aimé et pourtant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans la nuit, Sayu est toute seule.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moi j'préfère rester toute seule ~ lys&lloyd
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG :: Tokyo :: Tokyo :: Centre Ville-
Sauter vers: